Archive pour juin 2009

Michael Jackson : un délire médiatique

Dimanche 28 juin 2009

La couverture médiatique de la mort de Michael Jackson offre un spectacle effarant
du degré d’abêtissement et de colonisation culturelle dans laquelle notre société est tombée.

Quelques exemples : 20 minutes sur 23 dans le journal de France Inter (Inter Soir de 19 h vendredi 26 juin), un dossier de 20 pages
dans Libération de samedi, le 19-20 de France 3 exclusivement consacré à ça, la une du Figaro, celle même de l’Humanité !
Le Monde a pour sa part, observé un peu plus de retenue.
Quelle que soit l’opinion que l’on porte à la valeur musicale de ce chanteur, que l’on pourrait bien entendu discuter,
quelle personnalité sur cette terre mérite une telle couverture médiatique ? Comment expliquer aux jeunes la hiérarchie
des valeurs quand une société se prosterne devant une star dont on pour le moins dire qu’elle est discutable.

Ou la grande règle de la société actuelle, par un effet de boule de neige, est-elle de se mettre à genoux devant le succès,
le succès appelant le succès et l’argent l’argent ?

Raoul d’Andrésy

Victoire de l’UMP ?

Mardi 9 juin 2009

Je m’étonne de la qualification de  « Victoire de l’UMP » que l’on entend ou lit partout dans les médias en commentaire des élections européennes.

Même Pierre Briançon dans Le Monde, titrait un éditorial « une victoire nette » Il est vrai que le résultat est plutôt un succès pour l’UMP mais certainement pas une victoire.

Que représentent 28 % ? La gauche représente 45,3 % contre 39,72 % à la droite (41,59 % si l’on intègre Debout la République) et 8,45% au MoDem pas de quoi pavoiser. Même en retirant les extrêmes on obtient 39,23% contre 32,87% (34,64% avec DLR).

Le Modem était d’ailleurs bizarrement intégré avec la droite dans un éditorial du Monde daté 9 juin (quand on connait la position de François Bayrou vis-à-vis de Nicolas Sarkozy cela prête à sourire !)

Quel est le but des élections européennes ? Est-ce un concours de beauté décerné à celui qui arrive en tête ? Non rappelons-le : il s’agit d’élire des eurodéputés : gauche : 33 élus – droite : 33 – modem : 8. Où est la victoire de l’UMP ?

41 eurodéputés français sont opposés au gouvernement contre 33 favorables (en comptant 3 FN d’ailleurs)

Raoul d’Andrésy